Le mythe du pinceau à un poil

Lorsque je parle de peinture de figurines avec des non figurinistes, on me demande fréquemment si j’utilise un pinceau à un seul poil pour peindre. Par son incomparable finesse, un tel outil ne devrait-il pas forcément conférer au peintre la précision ultime ? Ce serait oublier qu’un unique poil n’a aucune capacité à absorber la peinture. S’il ne peut transporter les pigments jusqu’à la figurine, un pinceau ne sert à rien. Mais qu’en est-il de ses proches cousins, les 2/0 et 3/0 au nombre de poils extrêmement réduit ?

20151221_pinceaux_01

Pour peindre William, quel pinceau utiliseriez-vous ?

La peinture acrylique a ceci de caractéristique, entre autres choses, que son temps de séchage est très court. Comme la capacité d’absorption d’un pinceau fin est moindre que celle d’un pinceau plus gros, la peinture absorbée a tendance à y sécher plus vite. Ainsi, lorsque j’utilise un pinceau très fin pour emporter une toute petite quantité de peinture jusqu’à la figurine, le temps que je réalise le geste, la peinture est souvent déjà sèche. L’utilisation d’un retardateur acrylique permet certes de contourner cette difficulté, mais j’aime autant éviter.

Lorsque la peinture se refuse à sortir, on peut être tenté d’appuyer plus fort sur le pinceau, comme on presse fortement une éponge pour la vider. L’effort exercé sur les poils d’un pinceau très fin les courbe d’une façon difficilement prévisible. Une pression excessive peut faire déraper la pointe du pinceau et gâcher le travail. La longueur des poils aggravant ce phénomène, si la touffe est peu fournie, je suis plus à l’aise avec des poils courts.

Sauf qu’un pinceau à poils courts s’abîme beaucoup plus vite qu’un pinceau à poils longs. Par capillarité, la peinture remonte le long des poils. Plus les poils sont courts, plus la virole recueille des pigments qui, par leur accumulation à cet endroit, déforment la touffe, rendant le pinceau de moins en moins utilisable.

Ces raisons font que j’utilise principalement — et recommande — un pinceau à poils longs et nombreux, de taille 0 ou 1, avec une pointe irréprochable ; par exemple celui de droite sur la photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *