Le nain et le clerc

Suite du projet Bones avec les ajouts importants du guerrier nain joué par mon fiston et du clerc humain, Klaus Viedermann, rencontré dernièrement dans le Fantôme de Hersemont, deuxième scénario de la boîte d’initiation à Advanced Dungeons & Dragons.

Dans le scénario, Klaus s’est barricadé dans une chambre à coucher pour échapper à Gunter Weiss, l’antagoniste de l’histoire.

Ces figurines Bones se révèlent toujours aussi plaisantes à peindre. Elles ne coûtent pas cher et la restitution des détails est satisfaisante.

Je répète qu’une bonne sous-couche est indispensable. Les creux les plus difficiles d’accès sont particulièrement délicats. Si je vise à tous les recouvrir par la sous-couche (en bombe, je précise), elle risque d’être trop épaisse. Si mes passages sont trop légers, je dois ensuite insister dans les creux avec de la peinture peu diluée pour que celle-ci daigne adhérer.

Je ne fais pas spécialement d’effort pour l’ébarbage. Ce plastique ne facilite pas la suppression des lignes de moulage, et ces figurines sont destinées au jeu.

2 réflexions sur « Le nain et le clerc »

    1. admin Auteur de l’article

      J’essaie de tenir le rythme et pour l’instant je n’ai pas tant que ça besoin de forcer. Pourvu que ça dure ! Le confinement a eu une énorme influence. En contraignant ma boîte à me passer au télétravail, l’énergie que je gaspillais dans les trajets a été en grande partie redirigée dans ce projet peinture, nettement plus épanouissant. Et puis voir cette petite population de personnages grossir de jour en jour est très stimulant. J’ai un peu peur que le retour à la normale, qui arrivera pour moi début septembre, ne se traduise directement par un fort ralentissement de l’activité sur le blog. On verra !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *