Ma première figurine Infinity

J’ai enfin mis la main sur Ángel Giráldez Masterclass Volume 1, un guide de peinture de figurines signé Ángel Giráldez, l’artiste maison de Corvus Belli. Dans cet ouvrage en anglais et en édition limitée, fruit de la collaboration entre l’auteur, Corvus Belli, Vallejo, Harder & Steenbeck et Customeeple, Ángel Giráldez présente la méthode qui lui permet de conférer à ses figurines l’esthétique typique des figurines Infinity. Alors comment doit-on s’y prendre pour obtenir le même résultat que l’espagnol sur nos figurines ?

20150426_angel_giraldez_masterclass_01

S’il y a quelque chose qui distingue la méthode Giráldez, c’est l’utilisation systématique de l’aérographe dans les premières étapes de la peinture de la figurine. Que ceux qui voudraient apprendre à se servir de cet outil passent toutefois leur chemin, le livre n’en parle pas, sauf pour conseiller de régler la pression du compresseur à 1,8 bar, chose que je me suis empressé de faire sur le mien.

20150426_angel_giraldez_masterclass_02

Les crédits et le sommaire

À côté du Grand livre de la peinture sur figurine de Jérémie Bonamant-Teboul qui fait aujourd’hui figure de bible, le livre d’Ángel Giráldez m’a frappé par son contenu régressif, qui nous ramène à l’époque où Mike McVey écrivait les guides de peinture chez Games Workshop : quelques pages de technique (cf. photo du sommaire) et une ribambelle de magnifiques pas-à-pas, où la référence aux produits prime sur les conseils d’utilisation, comme si l’outil résumait le travail du peintre.

20150426_angel_giraldez_masterclass_03

Cette double page donne une bonne idée de la maquette du livre

De belles photos donc, mais peu d’explications.

Pour imiter le style Giráldez, il me paraît plus judicieux de faire un bon stage de peinture à l’aérographe ; celui que j’avais fait en 2013 avec Nicolas Rouanet était très bien, et je regrette de n’avoir pu participer au second stage, organisé sur Lyon par la Fantask Team fin mars de cette année.

C’est dans le groupe de rôlistes avec lequel je joue régulièrement que j’ai trouvé le prétexte idéal pour mettre en pratique la méthode Giráldez et peindre ma première figurine Infinity. Après notre partie de Rogue Trader, Julien m’a remis sa figurine de Lucien Sforza. 5 h de peinture plus tard, le voici à peu près conforme au schéma officiel.

20150426_lucien_sforza_01

2 réflexions sur « Ma première figurine Infinity »

  1. Lionel

    Merci pour cet article détaillé sur le livre d’Angel Giraldez.
    Fan de ta peinture comme d’habitude.

    Ta peinture est un peu granuleuse en particulier sur le plastron. Est ce que c’est un effet de texture ?

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Effectivement, c’est assez granuleux. Je suppose que le tirage avait déjà cet aspect piqué, mais j’avoue que je n’y ai pas prêté attention sur le moment. Ce pourrait aussi être le travail à l’aérographe qui a donné ou exagéré l’effet. Il faudrait décaper pour être sûr. 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *