Fabriquer un socle industriel

Il ne me reste plus que la réalisation des socles et mon travail sur l’escouade Barachiel sera terminé. C’est une étape importante qui me permettra de situer les Terminators de la Deathwing dans les coursives d’un Space Hulk, littéralement une carcasse de vaisseau dérivant dans l’espace. Aux côtés des fils de Sanguinius, ils combattront l’invasion Tyranide sur la table de démonstration d’Éric à OctoGônes 5. La peinture des Bloods Angels et des Genestealers a été réalisée par l’ami Lionel, qui a posté des photos sur son blog. Je vais lui emprunter sa technique de soclage, pour lier visuellement mes figurines aux siennes, et la détailler ici-même, parce que les bonnes choses se doivent d’être partagées.

Le point de départ est une maquette de décor de la marque Pegasus Hobbies.

4901-lg

J’utilise un cutter pour découpes circulaires (acheté dans une boutique de loisirs créatifs).

20140715_socle_industriel_01

Lorsque je règle l’écartement entre le cutter et la pointe sèche, je prends un peu de marge, pour compenser les pertes inhérentes à la découpe et au ponçage à venir.

20140715_socle_industriel_02

Le plastique étant assez dur, je fais de (très) nombreux passages.

20140715_socle_industriel_03

Le trou laissé par la pointe est un inconvénient, c’est pourquoi il vaut mieux travailler sur le dos du panneau. Même si la pointe finissait par traverser le plastique à cause de la force exercée, le trou serait toujours plus petit sur le côté que l’on veut montrer. En fin de séance, je comblerai les trous et corrigerai les éventuels accidents avec du Milliput et un pinceau-gomme.

20140715_socle_industriel_04

À l’aide d’une lime plate, je ponce légèrement les bords.

20140715_socle_industriel_05

Je colle le disque sur le socle.

20140715_socle_industriel_06

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *