Archives par étiquette : Bones

La serveuse et la catin

Suite du projet Bones, avec aujourd’hui la serveuse et la catin, 2 personnages indispensables à toute taverne qui se respecte.

Mon pot de Mephiston Red GW ayant mystérieusement séché, j’ai récemment introduit dans ma palette un pot de Rouge (c’est son nom) Prince August, qui tire assez sur le magenta. Vous pouvez le voir à l’œuvre sur les 2 figurines. Sur la robe de la serveuse, dégradé à l’Ocre Jaune PA, j’obtiens un joli rose bonbon, tandis que dans les cheveux de la catin, mélangé avec du Rouge Noir PA, il me donne un beau roux cuivré bien tape-à-l’œil.

Le nain et le clerc

Suite du projet Bones avec les ajouts importants du guerrier nain joué par mon fiston et du clerc humain, Klaus Viedermann, rencontré dernièrement dans le Fantôme de Hersemont, deuxième scénario de la boîte d’initiation à Advanced Dungeons & Dragons.

Dans le scénario, Klaus s’est barricadé dans une chambre à coucher pour échapper à Gunter Weiss, l’antagoniste de l’histoire.

Ces figurines Bones se révèlent toujours aussi plaisantes à peindre. Elles ne coûtent pas cher et la restitution des détails est satisfaisante.

Je répète qu’une bonne sous-couche est indispensable. Les creux les plus difficiles d’accès sont particulièrement délicats. Si je vise à tous les recouvrir par la sous-couche (en bombe, je précise), elle risque d’être trop épaisse. Si mes passages sont trop légers, je dois ensuite insister dans les creux avec de la peinture peu diluée pour que celle-ci daigne adhérer.

Je ne fais pas spécialement d’effort pour l’ébarbage. Ce plastique ne facilite pas la suppression des lignes de moulage, et ces figurines sont destinées au jeu.

L’homme-lézard, le gnoll et les araignées

S’il avait été rôliste, peut-être le titre de cet article aurait-il inspiré à Jean de la Fontaine l’écriture d’une de ses célèbres Fables…

Voici le travail de la semaine : un archer gnoll, commencé lors d’une occurrence d’OctoGônes, dont la peinture a enfin été terminée, un sympathique guerrier homme-lézard et 2 petites araignées.

Elles me mangeraient (dans) la main !

 

 

Un nouveau retour sur Bones

Confiné comme tout le monde à cause de la crise sanitaire liée au COVID-19, j’ai refait une tentative d’initiation de mes enfants à Advanced Dungeons & Dragons à l’aide de la boîte d’introduction à la seconde édition.

Je ne voulais pas utiliser les figurines d’origine en métal, de peur qu’elles ne se ruinent en tombant par terre. Je me suis donc tourné vers mes figurines Bones. J’avais fait en 2015 un retour mitigé sur cette gamme de figurines en plastique mou éditée par Reaper. N’ayant pas à l’époque les besoins d’un joueur, j’avais donné mon opinion en tant que peintre de figurines, pour lequel la qualité du matériau est très importante. Aujourd’hui, j’amende mon jugement avec l’éclairage du rôliste médiéval-fantastique. Pour faire court, Bones pour le jeu, c’est super !

Les aventuriers affrontent un gobelin et deux kobolds sur la carte du « Tombeau de Damara ».

Continuer la lecture

Un retour sur Bones

Samedi dernier, J’ai eu l’honneur et le privilège de donner mon tout premier cours particulier de peinture de figurines (merci Anaïs, merci Laurent) ! Comme je ne savais pas trop sur quel support faire mes démonstrations, j’ai exhumé de la pile de figurines à peindre un carton de Bones, la toute récente gamme de figurines en plastique de Reaper.

20150315_bones_01

Je ne finirai probablement jamais la peinture de cet affreux ranger

Continuer la lecture