Archives de catégorie : Réalisations

Travaux en cours ou terminés

La Seraphim accrochée à sa poignée

Juchée sur son socle, la Seraphim était très délicate à peindre : centre de gravité éloigné de ma main, jambes et dos de la figurine difficiles d’accès, etc. J’ai préféré déchausser la partie haute du muret et l’ai fixée à une poignée de peintre Citadel. L’accessoire s’est révélé tout à fait adapté, à ma grande joie.

Un socle pour la Seraphim

J’ai appris par Gaël qu’en ce moment même, Trollune organise un concours de peinture ayant pour thème l’Adepta Sororitas. Malgré des délais assez courts, je vais essayer d’y participer.

Inspiré par la bande-annonce de la prochaine version de Warhammer 40000, dans laquelle les Sœurs de Bataille et les Ultramarines sont opposés aux Necrons, j’ai construit, le week-end passé, un petit socle en appliquant les bons conseils de Laurent. Il met en scène une Seraphim survolant les restes d’un guerrier Necron.

Pour la structure générale, j’ai tiré 2 plaques en plâtre, à l’aide d’un moule en silicone Hirst Arts. La première, que vous pouvez voir sur la photo ci-dessous, a été sauvagement brisée, puis soigneusement gravée pour former les éléments du muret. Dans la seconde, obtenue en coulant 2 mm de plâtre dans la deuxième empreinte de la première ligne du moule, j’ai découpé un disque aux dimensions du socle en plastique de la figurine.

Continuer la lecture

La serveuse et la catin

Suite du projet Bones, avec aujourd’hui la serveuse et la catin, 2 personnages indispensables à toute taverne qui se respecte.

Mon pot de Mephiston Red GW ayant mystérieusement séché, j’ai récemment introduit dans ma palette un pot de Rouge (c’est son nom) Prince August, qui tire assez sur le magenta. Vous pouvez le voir à l’œuvre sur les 2 figurines. Sur la robe de la serveuse, dégradé à l’Ocre Jaune PA, j’obtiens un joli rose bonbon, tandis que dans les cheveux de la catin, mélangé avec du Rouge Noir PA, il me donne un beau roux cuivré bien tape-à-l’œil.

Le nain et le clerc

Suite du projet Bones avec les ajouts importants du guerrier nain joué par mon fiston et du clerc humain, Klaus Viedermann, rencontré dernièrement dans le Fantôme de Hersemont, deuxième scénario de la boîte d’initiation à Advanced Dungeons & Dragons.

Dans le scénario, Klaus s’est barricadé dans une chambre à coucher pour échapper à Gunter Weiss, l’antagoniste de l’histoire.

Ces figurines Bones se révèlent toujours aussi plaisantes à peindre. Elles ne coûtent pas cher et la restitution des détails est satisfaisante.

Je répète qu’une bonne sous-couche est indispensable. Les creux les plus difficiles d’accès sont particulièrement délicats. Si je vise à tous les recouvrir par la sous-couche (en bombe, je précise), elle risque d’être trop épaisse. Si mes passages sont trop légers, je dois ensuite insister dans les creux avec de la peinture peu diluée pour que celle-ci daigne adhérer.

Je ne fais pas spécialement d’effort pour l’ébarbage. Ce plastique ne facilite pas la suppression des lignes de moulage, et ces figurines sont destinées au jeu.

Diala Passil et le Champion de la Garde Royale

Ce dimanche, Cyril est venu peindre à la maison. Nous avons continué la peinture des figurines de sa boîte d’Assaut sur l’Empire. Tandis qu’il s’occupait des Troupes de Choc de l’Empire, j’ai peint Diala Passil, l’utilisatrice de la Force Twi’lek, et le Champion de la Garde Royale armé de sa vibrolame double.

Ç’aurait été un crime de ne pas tenter un OSL sur le dos de Diala.

Même si la Force est avec elle, le combat est mal engagé contre cette brute de Champion !

L’homme-lézard, le gnoll et les araignées

S’il avait été rôliste, peut-être le titre de cet article aurait-il inspiré à Jean de la Fontaine l’écriture d’une de ses célèbres Fables…

Voici le travail de la semaine : un archer gnoll, commencé lors d’une occurrence d’OctoGônes, dont la peinture a enfin été terminée, un sympathique guerrier homme-lézard et 2 petites araignées.

Elles me mangeraient (dans) la main !