Peinture de figurines au musée gallo-romain de Lyon

Dimanche dernier, je suis allé au musée gallo-romain de Lyon peindre des figurines. La notion peut surprendre, tant il est vrai que ce n’est généralement pas pour peindre mais plutôt pour se cultiver que l’on va au musée. Pourtant, les gens de Trollune (et une partie des bénévoles qui interviennent dans l’animation d’OctoGônes) ont été invités pour faire partager au public leur passion pour les jeux. Au programme, en plus de l’exposition permanente : jeux de société, jeux vidéo, murder parties et peinture de figurines.

20151213_musee_gallo_romain_01

Le site du musée gallo-romain, sur la colline de Fourvière, peu avant l’ouverture du musée au public

L’architecture du musée est très particulière.

20151213_musee_gallo_romain_02

Les tables de peinture, illuminées par la baie vitrée de l’une des alcôves du musée.

20151213_musee_gallo_romain_03

On joue, dans les espaces du musée.

20151213_musee_gallo_romain_04

Ce dimanche-là, Anthony et Philippe représentaient le Lugdunum.

20151213_musee_gallo_romain_05

Comment ne pas être enthousiaste à l’idée de peindre dans un cadre pareil !

Même Kerlaft est venu nous rendre visite !

20151213_musee_gallo_romain_06

Pour rester dans le thème du musée, j’avais amené Rennie, une 28 mm de Hasslefree, dont l’inspiration n’échappera, je l’espère, à personne. Voilà où en était la peinture à la fin de la journée.

20151213_rennie_01

De retour à la maison, au calme, j’ai complètement redéfini le regard, qui ne me plaisait guère. J’ai traité les cheveux et les bottes. J’ai aussi repris le bras droit, pour effacer la petite tache noire et mieux marquer les différents muscles.

20151220_rennie_01

20151220_rennie_02

Pour terminer, sachez que si vous avez loupé l’événement, l’initiative est reconduite les 22 et 23 décembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *