La tête du Carnifex

Vendredi 9, c’était la soirée peinture de la Fantask Team chez Trollune. Après les attentats contre Charlie Hebdo, je n’avais pas trop le cœur à peindre le bolter lourd du capitaine Thule, m’évoquant trop les kalachnikovs des terroristes. C’est donc sur les longues griffes d’un Carnifex d’Arnaud que j’ai posé mes pinceaux, et l’expérience fut des plus plaisantes.

De retour à la maison, j’ai entrepris de peindre l’une de ces monstruosités selon le schéma de la flotte-ruche Leviathan, à l’honneur notamment dans la récente campagne Shield of Baal pour Warhammer 40000. J’ai commencé par la tête, et redécouvert au passage combien le blanc peut se révéler une couleur difficile à traiter. La palette : Ivoire Os (PA), Mephiston Red (GW), Bleu Outre Mer (PA), Noir (PA), Goblin Green (GW), Menoth White Base (P3). J’ai complètement traité la moitié du visage en photo, il me reste encore quelques finitions sur l’autre.

20150117_carnifex_01

J’aime beaucoup l’idée de l’acide ou du poison qui s’écoule abondamment le long de la langue. Par contre, ça m’étonnerait qu’il puisse rentrer cette dernière dans sa bouche.


Détail intéressant, le Menoth White Base sèche très rapidement sur la palette humide : il m’est impossible de réutiliser la peinture d’une séance précédente. Utilisateur occasionnel de cette marque, je ne sais pas si c’est une caractéristique partagée par l’ensemble de la gamme, ou si seuls certains pots ou lots sont concernés.

1 réflexion sur « La tête du Carnifex »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *