Un décor fabriqué avec Blender et Shapeways

Profitant d’une semaine de vacances à Noël, je me suis lancé dans la réalisation d’un socle de présentation pour la figurine exclusive du Fantask Open 2013, sculptée par l’excellent Patrick Masson. Pour ce projet, je me suis demandé s’il serait opportun de concevoir un modèle 3D dans Blender et de l’imprimer sur l’une de ces imprimantes 3D dont on parle tant. Je me suis lancé…

20140107_sculpture3d_01

La modélisation proprement dite m’a occupé l’essentiel de la semaine, mais il est certain que ce temps aurait été considérablement réduit si j’avais plus de savoir-faire. Pour l’anecdote, le modèle est directement inspiré du trailer de Cyberpunk 2077, un jeu vidéo réalisé par CD Projekt RED à paraître.

20140107_sculpture3d_06

Pour le tirage, mon choix s’est porté sur Shapeways, une entreprise américaine spécialisée dans ce domaine. J’ai créé un compte sur leur site Web, uploadé le modèle et commandé un tirage en « White Strong & Flexible » selon leur terminologie. Il m’en a coûté 38 €, frais de port inclus.

Deux semaines après la commande, par un beau matin de janvier, j’ai reçu mon colis.

20140107_sculpture3d_02

20140107_sculpture3d_03

20140107_sculpture3d_04

20140107_sculpture3d_05

À mes yeux, le résultat est concluant : le tirage est impeccable, un peu granuleux, mais rien qu’un léger ponçage ne pourra faire disparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *